Avis et mémoires

Vous trouverez ici la liste complète des archives de nos communiqués et discours. Il vous suffit de cliquer sur la publication désirée pour l'ouvrir.

19 janvier — Avis - Les clauses d'impact jeunesse au municipal

Pour le Forum jeunesse de l’île de Montréal (FJÎM) les jeunes, plus que de simples spectateurs, ont les opportunités et les outils pour prendre part activement aux décisions et investir les espaces publics. C’est pour cela que dans le cadre de la consultation publique « Vers une Politique de développement social, » le FJÎM a présenté son avis « Pour une jeunesse au cœur du développement social ».

Le FJÎM a proposé une recommandation structurante, valide pour l’ensemble des politiques de la Ville de Montréal, mais qui devrait être appliquée en priorité à la Politique de développement social : l’insertion de clauses d’impact jeunesse pour toutes les analyses de projets de politiques, de mesures et de règlements.

Une clause d’impact jeunesse est une analyse, faite dans une mesure (politique, programme, règlement, enveloppe budgétaire, etc), qui permet d’évaluer systématiquement tout impact sur les jeunes montréalais et montréalaises de la mesure proposée.

4 octobre — Avis - Un nouveau chapitre culturel pour le Québec

Le Forum jeunesse de l’île de Montréal espère vivement que le renouvellement de la politique culturelle du Québec permettra de placer encore davantage la culture au centre du milieu de vie des citoyennes et des citoyens. En effet, le contexte culturel actuel est tout à fait mûr pour une intégration encore plus poussée des arts et de la culture dans le milieu de vie des Montréalaises et Montréalais.

D’ailleurs, nous nous réjouissons du dynamisme culturel qui fait vibrer la ville au rythme de multiples manifestations artistiques; une balade dans les rues de Montréal nous réserve toujours de belles surprises, que ce soit un spectacle en plein air, des murales sur les immeubles, des événements de musique électronique, des expositions de photos dans les parcs, ou encore des flash mobs dans le métro. La vitalité culturelle de Montréal est palpable et elle doit continuer à se propager au-delà des quartiers centraux pour devenir une partie intégrante du quotidien des Montréalaises et Montréalais.


Le Forum jeunesse soutient une vision de la culture qui est connectée à toutes les sphères du développement urbain, comme l’environnement, le patrimoine, le transport et le développement économique. Une vision de la culture où, plus que de simples spectateurs, les citoyennes et citoyens prennent part activement aux évènements culturels et investissent les espaces publics. Une vision de la culture qui fait émerger une créativité spontanée qui peut surprendre au détour d’une rue, d’un parc.

20 janvier — Avis du FJÎM dans le cadre de la consultation pour le renouvellement de la Politique gouvernementale pour l'égalité entre les femmes et les hommes

Le FJÎM travaille selon des principes d'égalité, pour façonner une région riche de sa diversité et socialement juste, ouverte à la différence et à l’égalité des chances. Le Forum jeunesse possède une expertise en matière d’égalité notamment dans le déploiement de projets dédiés aux jeunes femmes, tels que ModÉgalité et Outiller les jeunes face à l’hypersexualisation. Il est également l’instigateur, avec la Conférence régionale des élus de Montréal, du Réseau des jeunes femmes leaders. Le Gouvernement du Québec, par l’élaboration d’une nouvelle politique d’égalité, reconnaît qu’il a un rôle crucial à jouer dans ce dossier. Dans cet avis, les administrateurs du FJÎM saluent cette initiative et partagent les résultats de leurs réflexions autour des axes de la lutte aux stéréotypes sexuels et de la représentation des femmes dans les lieux décisionnels.

23 septembre — Mémoire du FJÎM dans le cadre de la consultation pour le renouvellement de la Politique québécoise de la jeunesse

Fort de 15 années de concertation jeunesse et de positionnements sur une multitude d’enjeux clés, le FJÎM demeure une organisation jeunesse incontournable pour défendre et porter la voix des jeunes de la région montréalaise en plus d’être une organisation ancrée dans son milieu.

Ayant contribué à la production de la première politique jeunesse, ainsi qu’aux stratégies et plans d’actions jeunesse subséquents, le Forum jeunesse de l’île de Montréal estime que la participation des jeunes au présent exercice de consultation pour le renouvellement de la Politique québécoise de la jeunesse est important. Notre contribution a avant tout pour but de s’assurer que la voix des jeunes Montréalais et Montréalaises soit entendue.

Notre mémoire, auquel ont contribués des jeunes provenant de différents secteurs (culturel, autochtone, scolaire, réinsertion sociale, LGBT, etc.) propose comme recommandations principales de prévoir des modes de financement récurrents pour des projets jeunesses structurants, gérés par des structures de concertation jeunesse, sensibles aux enjeux locaux et que le gouvernement prenne l’engagement de mettre de l’avant le principe «par et pour les jeunes». 

26 novembre — Mémoire du Forum jeunesse de l’île de Montréal : Ensemble contre l’intimidation!

Le FJÎM a transmis son mémoire intitulé « Ensemble contre l’intimidation » au ministère de la Famille! Les pistes d’actions présentées se basent sur les résultats obtenus suite à notre enquête web auprès des jeunes et des professionnels montréalais, mais aussi sur les constats et réflexions qui ont émanés de la journée de réflexion des forums jeunesse du Québec, de nos entretiens avec différentes organisations montréalaises, de nos recherches dans la littérature et de nos échanges avec le milieu de la recherche universitaire.

5 novembre — Mémoire du Forum jeunesse de l’île de Montréal sur le Schéma d’aménagement et de développement de Montréal : Pour une ville à échelle humaine

Le FJÎM a produit un mémoire dans le cadre de la consultation publique sur le schéma d’aménagement et de développement de l’agglomération de Montréal. Intitulé "Pour une ville à échelle humaine", le mémoire se positionne en faveur de milieux de vie conviviaux, verts et comestibles et pour que le transport collectif et actif devienne une véritable alternative.

24 octobre — Avis du Forum jeunesse de l’île de Montréal sur les options de partage de la rue Sainte-Catherine Ouest : pour une Promenade magistrale Sainte-Catherine

En complément à son mémoire présenté plus tôt cette année, le Forum jeunesse de l'île de Montréal se joint à l’Alliance pour un nouveau partage de la rue Sainte-Catherine ainsi qu’à la Table de concertation des aînés de l’île de Montréal pour recommander l’étude d’un cinquième scénario : celui d’une Promenade magistrale Sainte-Catherine! Une artère mieux partagée entre les différents usagers et aménagée à une échelle plus humaine. 

1 août — Mémoire du Forum jeunesse de l’île de Montreal pour une rue Sainte-Catherine ouest à echelle humaine

Les jeunes représentants élus du FJÎM ont porté à l’attention des décideurs la vision qu’ils ont de la rue Sainte-Catherine Ouest et de leur ville en général. Le FJÎM espère vivement que la Ville de Montréal saura considérer ces demandes avec attention, car après tout, ce sont les jeunes Montréalais qui utiliseront la rue Sainte-Catherine Ouest dans les prochaines décennies. 

13 février — Recommandations du Forum jeunesse de l’Île de Montréal en matière d’économie et d’emploi dans le cadre des consultations prébudgétaires 2014-2015

Dans le cadre des consultations prébudgétaires 2014-2015, le FJÎM s’est prononcé sur la création d’emplois durables et de qualité pour les travailleurs québécois, l’exploitation des ressources naturelles appartenant à tous les Québécois, ainsi que la disposition des surplus d’hydroélectricité au Québec. 

28 octobre — Mémoire du Forum jeunesse de l’île de Montréal pour Destination 2030

La présente contribution s’inscrit dans la démarche de consultation Destination 2030 du gouvernement du Québec. Dès l’annonce par le gouvernement de cette consultation et de la tournée qui s’en suivit, le FJÎM a lancé les démarches visant à recueillir le point de vue des jeunes Montréalais. Les membres du FJÎM ont intégré plusieurs propositions qui ont émergé des activités du volet montréalais de la Tournée Destination 2030. Tenues les 5 et 6 septembre, ces activités ont rassemblé des centaines de jeunes provenant de différents secteurs. Les principales recommandations présentées dans ce document concernent les parcours atypiques, l’économie sociale, le maillage intergénérationnel, la lutte aux changements climatiques, l’éducation à la citoyenneté, le service civique, la santé physique et mentale chez les jeunes, la conciliation étude-travail-famille, la relève artistique, etc. 

29 août — Mémoire du Forum jeunesse de l’île de Montréal sur le Plan de développement de Montréal

Le Plan de développement de Montréal présente les grandes propositions mises de l’avant par la Ville de Montréal pour assurer le développement et la qualité de vie des Montréalais pour les deux prochaines décennies. L’exercice de consultation, mené par l’Office de consultation publique de Montréal, a permis de recueillir l’opinion d’un large public de Montréalais. Dans le cadre de sa contribution, le FJÎM a insisté sur l’importance d’orienter ce plan autour de deux grands fils conducteurs : le développement durable qui s'entend par la prise en compte simultanée des intérêts économiques, sociaux, environnementaux et culturels ainsi que la participation citoyenne, qui doit être considérée comme un élément clé du développement régional. En outre, les jeunes du Forum jeunesse ont mis de l’avant la nécessité d’accorder une plus grande attention aux enjeux qui touchent la qualité de vie des étudiants, des jeunes familles, des jeunes défavorisés, ainsi qu'aux questions qui concernent le développement du transport collectif et actif. 

6 février — Mémoire du Forum jeunesse de l’île de Montréal présenté au Sommet sur l’enseignement supérieur

Le FJÎM propose, entre autres, d’accroître l’accessibilité aux études supérieures en adaptant l’aide financière aux études à la réalité montréalaise. Pour le moment, les montants alloués pour les coûts de subsistance ne prennent pas en compte le coût de la vie élevé à Montréal, notamment pour le logement.Le FJÎM recommande également que des mesures soient mises en place pour attirer davantage d’étudiants internationaux, qui représentent un potentiel de premier plan dans l’économie du savoir et de l’innovation. Le Grand Montréal attire plus de 20 000 étudiants internationaux, mais les derniers chiffres montrent que sa part de marché dans l’ensemble du Canada diminue. 

27 novembre — Mémoire du Forum jeunesse de l’île de Montréal pour des jeunes en mouvement : place à l’activité physique et à l’aménagement urbain actif

Sur la pratique d’activités physiques, le Forum jeunesse formule des propositions afin que la Ville de Montréal priorise l’offre de services pour les 16 à 35 ans et pour les jeunes familles. Le FJÎM souhaite également que la Ville réalise des quartiers durables qui permettent aux gens de se déplacer à vélo, à pied et en transport en commun, en plus de leur donner un meilleur accès à l’eau et aux espaces verts. Bref, une ville qui bouge, avec des activités adaptées aux besoins des jeunes et des quartiers aménagés pour encourager le mouvement. 

13 novembre — Mémoire du Forum jeunesse de l’île de Montréal pour un quartier latin inclusif

Dans son mémoire sur le prolongement du Quartier des spectacles, le FJÎM met de l’avant le défi de la cohabitation entre les différents acteurs du Quartier latin, de même qu’entre les différentes fonctions que sont le commerce, le savoir, la culture et le lieu de résidence. Le FJÎM souhaite que la Ville de Montréal précise certains aspects, dont l’accès à des lieux de création et de diffusion pour les artistes de la relève, le développement d’une offre de logement diversifiée et abordable, ainsi que la réalisation d’opérations de verdissement afin de favoriser la qualité de vie des jeunes. 

19 juin — Consultation sur l’agriculture urbaine à Montréal – Office de consultation publique de Montréal

Le FJÎM souhaite que se multiplient des initiatives variées en agriculture urbaine pour favoriser la consommation locale, donner accès à la population à des aliments frais, de qualités, abordables et produits dans un souci de protection de l’environnement. L’agriculture urbaine doit également devenir une partie intégrante de l’aménagement urbain afin de créer des milieux de vie sains. Le FJÎM relève également l’importante contribution des jeunes en ce domaine. Pour réaliser ces trois éléments, la Ville de Montréal doit assumer un rôle de facilitateur.

15 mai — Consultation sur le financement du transport collectif de la région de Montréal – Communauté métropolitaine de Montréal

Étant de grands utilisateurs du transport en commun, les jeunes se préoccupent du financement d’un réseau amélioré et de la diversification des sources de revenus. Pour l’instant, ceux qui paient la plus grande part de la facture sont les utilisateurs du transport en commun et les municipalités. Le FJÎM propose d’adopter une répartition plus équilibrée, centrée sur l’approche du bénéficiaire-payeur. Le FJÎM se préoccupe aussi de l’accessibilité du transport en commun et propose la création de tarifs réduits pour les personnes aux études de plus de 25 ans et pour les personnes à faible revenu.

1 février — Consultation en ligne sur la lutte aux changements climatiques – Gouvernement du Québec

Le FJÎM met de l’avant deux éléments dont il faut tenir compte dans la lutte aux changements climatiques. Premièrement, les jeunes doivent être sensibilisés et mis en action dans cette lutte afin qu’ils deviennent des agents multiplicateurs. Deuxièmement, pour réduire les impacts sur l’environnement de l’étalement urbain, le FJÎM opte pour une densification du territoire et un développement axé sur le transport collectif et actif.

1 novembre — Consultation en ligne sur l’utilisation du Web 2.0 – Gouvernement du Québec

Comment le gouvernement peut-il rejoindre les jeunes? Les jeunes doivent être entendus et des ponts doivent être créés entre eux et le gouvernement, de même qu’avec les élus. Que ce soit par des forums d’échanges, des appels d’idées, d’un accès à des données ouvertes ou encore par des sites Internet plus interactifs, le FJÎM propose quelques moyens pour consulter les jeunes, faciliter leur accès à l’information et revisiter l’image du gouvernement. 

16 octobre — Mémoire du FJÎM déposé dans le cadre de la consultation métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD)

Le PMAD établit une vision et des paramètres pour assurer un développement concerté des 82 municipalités de la grande région de Montréal. La région métropolitaine doit se développer sur de nouvelles bases afin d’offrir un milieu de vie sain à sa population et de freiner l’étalement urbain et ses effets néfastes sur l’environnement. Pour y arriver, le FJÎM recommande de développer des quartiers denses et verts et d’accorder une place prioritaire au transport actif et collectif.

1 octobre — Consultation sur le partage du réseau cyclable – Ville de Montréal

Le réseau cyclable de Montréal, avec son déploiement des dernières années, ne cesse de gagner en popularité. La Ville de Montréal doit passer à la vitesse grand V dans le développement de son réseau cyclable et adapter rapidement sa législation pour faire une place à une multitude d’usagers, tels que les cyclistes, les skaters, les trottineurs et les fauteuils motorisés. De plus, l’aménagement du réseau et la réglementation doivent être repensés en fonction du transport actif et non pas seulement de la circulation automobile. 

1 janvier — Mémoire du FJÎM deposé dans le cadre de la consultation publique sur la stratégie quebécoise de l’entrepreneuriat

L’entrepreneuriat social permet à de nombreux jeunes de traduire en actions leurs valeurs et d’en faire bénéficier la société. Cette forme d’entrepreneuriat apporte des retombées économiques significatives pour la région de Montréal, en plus de contribuer à la diversification de l’économie. Les jeunes entrepreneurs sociaux sont confrontés à des difficultés particulières. Selon le FJÎM, une adaptation des programmes de financement et de formation à la réalité de ces jeunes entrepreneurs est nécessaire. 

1 décembre — Mémoire du FJÎM sur la Charte montréalaise des droits et responsabilités

Le FJÎM souhaite que la Charte soit bonifiée afin d’illustrer certains enjeux qui sont importants pour les jeunes, dont une plus grande participation citoyenne des jeunes, l’augmentation de leur taux de vote, l’inclusion de la diversité et la reconnaissance de son apport, ou encore l’accessibilité des savoirs et de la culture. Le FJÎM recommande que la Ville de Montréal prenne des engagements fermes pour répondre à ces enjeux. De plus, l’appropriation de la Charte par la population, l’administration et les élus est cruciale afin de lui donner vie et de renforcer le respect de ses engagements. 

1 juillet — Mémoire du FJÎM sur la révision du rôle et des responsabilités des commissions permanentes : le défi de la participation des jeunes dans les instances démocratiques

Le FJÎM fait valoir que de nombreux jeunes sont engagés dans leur milieu, mais pas nécessairement à travers les institutions politiques traditionnelles, ni selon des formes conventionnelles. De plus, ils méconnaissent souvent les pouvoirs et les compétences du monde municipal. À cette fin, des ponts doivent se construire entre les décideurs et les jeunes pour favoriser le dialogue et pour que les idées des jeunes orientent les politiques et les projets de la Ville. 

1 mai — Avis du FJÎM sur le profilage racial: Pour bâtir une région riche de sa diversité

Préoccupé par les expériences de profilage racial vécues par les jeunes, le FJÎM présente des pistes de solution afin de réserver un traitement égalitaire aux jeunes immigrants et racisés et de favoriser une cohabitation harmonieuse de tous les utilisateurs des espaces publics pour éviter les cas de profilage. De plus, il est important de créer une société ouverte, consciente de ses préjugés et comportements discriminatoires et de mettre en place des mesures pour les freiner. 

15 avril — Avis du FJÎM sur le plan d’action 2010-2014 du réseau Accès culture : Pour faire une place à la relève dans le milieu culturel montréalais

Le FJÎM souligne l’importance de rejoindre les jeunes pour accroître leur présence dans le réseau Accès culture (Maisons de la culture, Centres culturels). Il s’agit, entre autres, de leur offrir une programmation diversifiée qui leur plaît et d’améliorer les services pour les rendre plus flexibles. Les conditions de création et de diffusion des jeunes artistes doivent être améliorées, notamment par un accès à des résidences artistiques, des conditions salariales adéquates et des démarches administratives simplifiées. 

6 juin — Reconstruire Turcot : un simple chantier routier ou une nouvelle vision pour les déplacements dans la région de Montréal?

Le FJÎM souhaite que la reconstruction du complexe Turcot fasse place à un projet intégré au milieu de vie de la population qui diminue les déplacements en voiture solo, qui laisse une place au transport collectif et actif et aux espaces verts. Il s’agit là d’une occasion à saisir par le ministère des Transports pour changer sa vision, souvent axée sur la voiture et le béton et qui a des impacts environnementaux non négligeables sur la région. 

1 octobre — Mémoire du FJÎM présenté dans le cadre de la consultation de la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale du Québec sur le phénomène de l’itinérance

Les jeunes de 18 à 24 ans représentaient 29,1 % des personnes judiciarisées entre 1995 et 2003, phénomène qui contribue à freiner leur réinsertion, réduire leur confiance dans le système et à leur imposer un fardeau financier. Pour diminuer la judiciarisation, le FJÎM favorise les méthodes de prévention telles que la médiation, l’insertion sociale et résidentielle et des programmes de formation et de sensibilisation aux personnes en situation d’autorité. Il faut également que les jeunes judiciarisés bénéficient de services d’accompagnement juridique. 

4 septembre — Mémoire du FJÎM sur le renouvellement de la Stratégie d’action jeunesse

En tant que partie prenante de la Stratégie d’action jeunesse, le FJÎM souhaite que la diversité et la complexité des défis montréalais s’y retrouvent. Le FJÎM présente des actions à mettre en place en fonction de ses priorités, notamment en ce qui concerne la persévérance scolaire, la participation citoyenne et électorale des jeunes, l’intégration des jeunes immigrants et le soutient aux jeunes artistes dans leur processus de création et de diffusion. 

14 novembre — Mémoire du FJÎM dans le cadre de la consultation en ligne à l'égard du projet de Stratégie gouvernementale de développement durable

Le FJÎM propose que le gouvernement du Québec s’engage fermement à mettre en œuvre des actions concrètes liées au développement durable, dont un cadre de gestion qui guide les ministères dans leurs actions et qui fixe des objectifs précis pour réaliser les principes du développement durable, de même que l’attribution du financement des projets gouvernementaux sur la base de ces principes. 

14 novembre — Mémoire du FJÎM déposé dans le cadre des consultations menées par l’Office de consultation publique de Montréal sur le Plan collectif d’action famille Montréal et le Cadre de référence sur la politique familiale de la Ville de Montréal

Pour que les jeunes familles fassent le choix de rester à Montréal, plutôt que de s’établir dans les banlieues, le FJÎM est en faveur de l’amélioration de leur milieu de vie, particulièrement autour des enjeux suivants : l’accès à des logements abordables et adaptés aux jeunes familles, une offre de services en transport, en culture et en sports et loisirs qui tienne compte de leurs besoins, en plus de la mise en place d’actions pour augmenter leur participation à la vie démocratique. 

18 octobre — Mémoire du FJÎM sur les pratiques d’accommodement reliées aux différences culturelles

Le FJÎM valorise l’apport des personnes immigrantes et des membres des communautés culturelles à la société. En matière d’assouplissement des normes en vigueur, les membres du FJÎM ont une attitude d’ouverture tout en rejetant les traitements préférentiels ou les bris de droits reliés aux valeurs communes, tels que l’égalité des femmes et des hommes, la solidarité, la démocratie, le pluralisme et le pacifisme. 

30 août — Mémoire "Vers une politique gouvernementale de lutte contre le racisme et la discrimination"

Selon le FJÎM, des actions doivent être mises en place pour diminuer les obstacles institutionnels et sociaux à la pleine participation sociale et citoyenne des jeunes issus de l’immigration. En tant que principale région d’accueil, Montréal doit bénéficier de mesures permettant d’assurer et de faciliter l’intégration de ces jeunes, de les orienter et de leur fournir les outils nécessaires à leur développement, entre autres dans les secteurs de l’emploi, de l’éducation et de l’habitation. 
 

9 décembre — Mémoire sur la révision de la loi électorale du Québec

Les jeunes doivent prendre leur place dans le système démocratique. Pour ce faire, le FJÎM suggère de miser sur l’éducation à la citoyenneté, particulièrement par des activités dans les écoles. Au sujet de la révision de la loi électorale, le FJÎM recommande des mesures pour augmenter la présence des groupes sous-représentés parmi les élus, dont les personnes immigrantes, les femmes et les jeunes. 

25 novembre — Mémoire sur la démocratie scolaire

La participation des jeunes à toutes les sphères de la société est importante pour représenter le point de vue de la jeunesse. Cela doit commencer à l’école où une culture de la participation démocratique doit s'enraciner et se généraliser. L’école est un excellent lieu pour développer les compétences des jeunes et les inciter à s’engager, que ce soit par les conseils d’élève, les conseils d’établissements ou encore en reconnaissant leur engagement sur le plan académique et de manière symbolique. 

1 septembre — Mémoire sur la première étape du plan de transport

À la fois pour des raisons budgétaires et par convictions environnementales, les jeunes possèdent peu de voitures. À cet effet, le FJÎM recommande d’améliorer les conditions de pratique du vélo et de la marche et de rendre attrayant le réseau de transport en commun afin pour réduire les déplacements en voitures. De plus, la réduction des effets néfastes de l’étalement urbain sur l’environnement doit être un objectif central du Plan de transport. 

15 juin — Mémoire sur la Stratégie d'action jeunesse 2005-2008

Pour le FJÎM, la Stratégie d’action jeunesse doit s’orienter autour de grands principes comme l’égalité entre les hommes et les femmes, le développement durable et les jeunes au coeur des actions. Le FJÎM présente aussi des pistes d’action autour des huit thèmes de la Stratégie dont, l’amélioration de la qualité de vie des jeunes, la prévention, la participation citoyenne, la culture et l’emploi. Le FJÎM rappelle que les forums jeunesse du Québec jouent un rôle important dans la mise en place des actions jeunesse. 

9 juin — Mémoire sur le projet de l'autoroute 25

Le FJÎM est d’avis que le projet de prolongement de l’autoroute 25 ne correspond pas à un développement durable et souhaitable pour la région montréalaise. Le FJÎM démontre qu’il est possible de répondre aux besoins de transport des populations situées dans l’Est à l’aide de modes de transport alternatifs, comme le tramway ou le train léger et les moyens de transport en commun déjà existant, sans toutefois mettre en péril notre patrimoine naturel et la qualité de vie des résidents de l’Île. 

15 février — Mémoire sur le plan de développement durable du Gouvernement du Québec

Le FJÎM souligne que le Plan de développement durable se fonde sur un énoncé de principe qui se proclame des vertus du développement durable, mais qui reste encore un pâle reflet des actions qui doivent être entreprises dès maintenant pour assurer un développement global du Québec qui respecte l’environnement. Un développement qui assure le partage de la richesse collective et qui répond aux besoins fondamentaux des plus démunis. Dans ce contexte, le FJÎM propose des actions concrètes sur le plan social, environnemental et économique. 

17 janvier — Mémoire sur la proposition de Politique de développement culturel de la Ville de Montréal

Le FJÎM encourage des initiatives concrètes qui touchent plus spécifiquement la relève dans le domaine culturel. Il propose d’intégrer sept éléments à la Politique afin de soutenir la relève artistique et d’augmenter la participation des publics jeunes. En voici quelques-uns : l’accès aux lieux de diffusion, l’investissement dans les bibliothèques, le financement de la relève et la place des jeunes artistes dans les lieux décisionnels et des outils de création en soutien à la relève. 

17 janvier — Mémoire sur le projet de Politique du patrimoine de Montréal

Sur le thème de la protection du patrimoine, les jeunes savent très bien dans quelle direction aller : celle de la sauvegarde, de la mise en valeur et du développement. Le FJÎM présente quatre volets qu’il souhaite voir ajouter à la Politique du patrimoine : l’apport des Premières nations, la Ville de Montréal comme un acteur d’influence dans la préservation du patrimoine, une reconnaissance du patrimoine moderne et la création de nouveaux sites patrimoniaux et un rôle plus important pour les arrondissements. 

9 juin — Mémoire sur la proposition du plan d'urbanisme de Montréal

Le FJÎM appui en majeure partie les éléments inclus dans le Plan d’urbanisme. Il souhaite que la Ville y intègre des éléments que nous définissons comme les cinq forces de Montréal : une métropole internationale; une ville centrée sur le développement durable; une municipalité ayant choisi les modes de transport alternatifs à la voiture; une île et une montagne et Montréal, capitale de l’hiver. 

30 mars — Mémoire sur la proposition de Charte montréalaise des droits et responsabilités

Le FJÎM adhère au mémoire du Conseil régional de développement de l’île de Montréal et tient à ajouter quelques propositions pour refléter davantage les aspirations des jeunes de Montréal, d’assurer le développement durable de la ville et l’accès aux services. Notons parmi celles-ci, un meilleur accès pour les jeunes à la fonction publique et la promotion de l’économie sociale, de la coopération et du commerce équitable. 

11 juin — Avis du Forum jeunesse de l'île de Montréal dans le cadre des consultations sur la création du Conseil des montréalaises

Le FJÎM est d’avis que, tout comme les jeunes, les femmes sont sous-représentées dans une grande majorité des instances décisionnelles. Nous sommes favorables à la mise sur pied d’un Conseil des Montréalaises qui aura les moyens d’influencer les décisions prises par l’appareil municipal montréalais, et ce, à trois conditions : qu’il relève du conseil municipal, qu’il possède suffisamment de moyens financiers et qu’il soit représentatif de la réalité des femmes montréalaises. 

1 avril — Avis du Forum jeunesse de l'île de Montréal sur le plan montréalais d'amélioration de la santé et du bien-être 2003-2006

Le FJÎM s’intéresse plus particulièrement aux mesures en santé qui concernent les problématiques vécues par les jeunes et souligne que, pour obtenir des résultats significatifs, la lutte aux inégalités sociales doit devenir une priorité pour l’ensemble des partenaires. D’ailleurs, selon le FJÎM, le travail en partenariat est également un élément clé pour offrir des soins de qualité et adaptés aux jeunes. 

1 janvier — Contribution du Forum jeunesse de l’île de Montréal sur le Livre vert sur la politique nationale du sport, du loisir et de l'activité physique

Le livre vert sur la politique nationale du sport, du loisir et de l'activité physique est un document de consultation publique qui a pour but de recueillir les commentaires de tous ceux et celles qui souhaitent alimenter la réflexion et enrichir la future politique nationale. Le FJÎM en a profité pour transmettre au gouvernement du Québec ses pistes de solutions en la matière ; favorise l’accès des jeunes aux services au plan des horaires et des inscriptions, offrir des activités familiales qui permettent la conciliation famille-travail-loisir, aménager davantage d'espaces sécuritaires pour favoriser le transport actif, aménager des équipements de qualité pour les sports émergents et appréciés des jeunes, mettre en place des stratégies de communication qui rejoignent les adolescents, instaurer une meilleure concertation des milieux communautaire, scolaire, du sport et du loisir et des paliers municipaux et provinciaux, etc.