Deux entreprises d’économie sociale lauréates des bourses Osez l’économie sociale

Publié le 4 juin 2015 14:55

Le Forum jeunesse de l’île de Montréal (FJÎM), la Conférence régionale des élus de Montréal (CRÉ) et le Comité d’économie sociale de l’île de Montréal (CÉSÎM) ont honoré, hier soir, les récipiendaires des bourses Osez l’économie sociale 2015, dans le cadre du concours À go, on change le monde! organisé par L’Esplanade.

Ces bourses de 5 000 $ chacune viennent soutenir des entreprises d’économie sociale prometteuses du territoire montréalais, dirigées par des jeunes de 18 à 35 ans. Nouveauté cette année : trois bourses d’une valeur de 1 000 $ ont aussi été remises afin de permettre à des entreprises d'économie sociale dirigées par des jeunes de 18 à 35 ans d’occuper une place dans l’un des espaces de travail partagés montréalais de leur choix.

« Nous constatons, par les candidatures reçues, que de plus en plus de jeunes choisissent de créer une entreprise d’économie sociale ou de rejoindre les rangs d’une entreprise qui correspond mieux à leurs valeurs. C’est une bonne nouvelle et nous souhaitons vivement que ce mouvement se poursuive », a souligné madame Patricia Jean, vice-présidente du Forum jeunesse de l’île de Montréal.

La première bourse de 5 000 $ Osez l’économie sociale a été remise à la coopérative On est 10 !, un collectif qui a pour objectif d’améliorer les conditions d’exercice des cinéastes et vidéastes de la relève et de propulser leur carrière. En mettant en commun des ressources pour contribuer au développement professionnel de leurs membres, la coopérative On est 10 ! est un bel exemple d’appui à la relève dans le créneau du cinéma et de la vidéo.

La coopérative La Remise, lauréate de la seconde bourse de 5 000 $, a séduit les membres du jury par son ancrage dans le milieu, la mobilisation qu’il a su créer, le côté innovant du projet et les possibilités qu’il offre de reproduire ce modèle sur l’ensemble du territoire montréalais. En misant sur la collaboration et le partage d’outils, cette coopérative permet à quiconque qui en est membre d’emprunter des outils d’usage courant, sur le même principe qu’une bibliothèque.  

Quant aux trois bourses de soutien de 1 000 $ permettant à des entreprises d’économie sociale d’expérimenter un espace de travail partagé, elles ont été remises à :
▪ Revue Planches, une revue de bandes dessinées québécoises, qui s’établira chez Hub 305 ;
▪ Trocs-tes-Trucs, un service d’accompagnement pour l’organisation d’activités de trocs, qui s’installera à la coopérative ECTO ;

▪ Lande Montréal, un projet pour faciliter la réappropriation par les citoyens des terrains vacants montréalais, qui poursuivra son développement à L’Esplanade.

 

Les bourses Osez l’économie sociale s’inscrivent dans le cadre de l’initiative du même nom, un projet du Forum jeunesse de l’île de Montréal et de la CRÉ de Montréal, coordonné par le Comité d’économie sociale de l’île de Montréal (CÉSÎM). Il s’adresse aux jeunes de 18 à 35 ans et a pour but d’augmenter l’effectif des jeunes au sein des entreprises d’économie sociale et ainsi travailler à combler le manque de relève. Pour en savoir plus, consultez : 

www.economiesocialemontreal.net.  

Voir toutes les actualités